D’un point de vue socio linguistique…

mars 29, 2009 à 2:16 | Publié dans Uncategorized | Un commentaire

Toujours dans le but de vous faire voir ce que sont exactement les rectifications orthographiques, nous avons demandé à une socio linguiste et enseignante à l’Université Laval de nous faire part à tous de son opinion concernant le sujet. Nous la remercions infiniment d’avoir accepté de nous éclairer encore davantage. Voici ce qu’elle dit :

 

Objectivement, l’idée d’une rectification orthographique est louable, cette rectification étant, à mon avis, plus que souhaitable.  Ce qui me dérange, c’est la manière dont elle a été faite.  La langue française est une langue élitiste.  Les tenants de cet élitisme sont donc farouchement opposés à toute réforme, puisque cela leur ferait perdre leurs privilèges.  Et ces puristes sont très puissants dans la société.  Donc, pour ménager la chèvre et le chou, en quelque sorte, on n’a fait la réforme qu’à moitié (p. ex. la règle pour les nombres écrits en chiffres… on a réglé le problème des traits d’union, mais pas celui du «s» de «cent»…).  De plus, étant donné que l’ancien code est toujours valable, au lieu de simplifier les choses, la rectification orthographique actuelle les complexifie puisqu’elle dédouble le code.  Il se passera beaucoup de temps avant que ce dédoublement disparaisse (cf. les mots «clef» et «clé», tous deux acceptés depuis au moins 1845!).

 

Je comprends bien qu’il s’agit d’un processus à long terme, qui se fera par étapes… Mais est-ce que les locuteurs du français le comprennent?  Beaucoup de francophones perçoivent la norme comme immuable et les dictionnaires comme détenteurs de LA vérité.  Alors, de changer les choses en permettant toujours les anciennes, [PAS DE VIRGULE] donne l’image d’un travail bâclé, et surtout, risque de faire perdre à beaucoup le peu d’intérêt qu’ils avaient pour la langue française.

 

Et je ne parle pas des pauvres parents québécois qui, en plus de la rectification orthographique, doivent «digérer» la réforme scolaire et la nouvelle grammaire!  Comment s’y retrouver?  Comment aider son enfant, si tous le préceptes qui nous servaient de base ont été changés?

 

En somme, je dirais que, bien que la rectification orthographique découle d’une volonté légitime, d’une bonne intention, la manière dont elle a été instaurée EST LE SIGNE (ou à tout le moins, EN donne l’image) D’une profonde méconnaissance de la manière dont les francophones perçoivent la norme. 

Anne-Marie Beaudoin-Bégin
M.A. Linguistique

_______________________

Alors? Qu’en pensez-vous? Laissez-nous vos commentaires!

Advertisements

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. WoW! Votre article est très intéressant! La réforme de l’orthographe semble tellement complexe qu’on peut se demander les raisons de sa mise en place…votre article m’éclaire toutefois sur le sujet!
    Bravo!


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :